AGA Association Anti Gaspi

Du nouveau du côté de la filière antigaspi !

 L’AGA, l’association ANTI-GASPI AQUITAINE, située à Blanquefort (33) a pour mission de collecter les fruits et légumes sauvés du gaspillage alimentaire et de les redistribuer aux associations et aux entreprises afin de leur donner une seconde vie.

La perte ou l’élimination de nourriture constitue un gaspillage alimentaire de 10 millions de tonnes par an en France soit l’équivalent de 150 kg / personne / an.

Lire la suite : AGA Association Anti Gaspi

La Confrérie de la Pomme de Terre d'Eysines

Histoire de la confrérie

Fondée en l’an 2000, par des maraîchers, des restaurateurs, des historiens, des représentants du comité des fêtes et des élus, la Confrérie de la Pomme de Terre d’Eysines rassemble des Eysinais, des Eysinaises ainsi que des personnes de tous horizons, attachés à la défense d’un certain art de vivre et soucieux de la mise en valeur des produits de notre terroir, en particulier la fameuse pomme de terre d’Eysines récoltée dans la zone maraîchère des Jalles.

Lire la suite : La Confrérie de la Pomme de Terre d'Eysines

Foire à la fraise à Sainte-Bazeille

La Perle Rouge sera prête pour la Foire de Sainte-Bazeille

La saison démarre réellement avec les fraises de printemps et s’achève à l’automne après la récolte des fraises remontantes. Durant des mois, les agriculteurs vont donner le meilleur d’eux-mêmes pour garantir un produit sain pour le consommateur. Un consommateur qui a le choix, compte tenu du nombre important de variétés : Gariguette, Mara des bois, Mariguette, Cléry, Charlotte, Cirafine, Darselect... Ainsi le département cultive la fraise sur 500 hectares, et produit plus de 12 000 tonnes, soit 22% de la production française.

Lire la suite : Foire à la fraise à Sainte-Bazeille

LES SENTINELLES DU GOUT DE L’IGNA 2022

Le 10 mars 2022, dans les locaux de la Chambre régionale de l’agriculture Nouvelle-Aquitaine à Bordeaux furent remises les distinctions des Sentinelles du Goût de l’IGNA 2022. Organisée par des étudiants de la licence professionnelle Valorisation, animation et médiation des territoires ruraux de l’Université Bordeaux Montaigne dans le cadre d’un projet tutoré, cette démarche de reconnaissance initiée par l’IGNA depuis 2020 vise à mettre à l’honneur les hommes et les femmes qui participent à la valorisation du goût, à la défense de savoir-faire typiques, à la préservation du patrimoine alimentaire et au respect de l’environnement en Nouvelle-Aquitaine.

Les « Goûts de Cœur » décernés en 2022 :

Élu Goût de Coeur modified

  • Le Champ des Échos, producteur de ketchup naturel (Lot-et-Garonne).
  • Les Ruchers du Born pour leurs miels landais (Landes)
  • Le Safran de la Chaise en Bocage pour son safran (Deux-Sèvres)
  • La Ferme du Prie Dieu pour ses biscuits à la graine de courge (Lot-et-Garonne)
  • Les Mijotées de la Belle pour son farci du Poitou (Deux-Sèvres)
  • Le restaurant Chez Gus pour sa farcidure (Corrèze)

Cette rencontre fut l’occasion à travers des ateliers dégustation autour des sens et des productions des différents lauréats de découvrir leur typicité, leur histoire et leurs démarches. Des portraits de chacun de ces producteurs seront diffusés dans les prochaines lettres mensuelles de l’IGNA afin de mieux connaitre leurs actions et leur travail au service du goût dans notre région.

Nos actions

FARCI POITEVIN GOÛT DE COEUR 2022

L'Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine a attribué la recoonnaissance de "Goût de Coeur 2022" à Valérie Pineau, Les mijotées de la Belle de Verrines-sous-Celles (Deux-Sèvres).

SON HISTOIRE

Valérie Pineau est née en face de sa maison actuelle, dans le Village de Mortefond de Verrines-sous-Celles, lieu où sa famille est présente depuis le 17ème siècle. Valérie Pineau à cessé d'être salariée pour bâtir son indépendance professionnelle et mettre en œuvre            ses idées. Encouragée par son mari, Jean-Jacques, maraicher à la retraite, elle a ouvert en 2013, en EIRL « Les Mijotées de la Belle » qui est une conserverie artisanale de légumes cuisinés. Elle propose des bocaux de soupes, pépéronade, légumes grillés (au four à bois qui     donne un goût spécial à tout les aliments), des tartinables et le farci du Poitou, et tout cela vendu et stérilisé en conserve. Elle collabore avec son mari mais aussi avec des producteurs locaux proches de l’agriculture biologique 

Valérie Pineau

"Mes partenaires sont des producteurs locaux car le local prend tout son sens dans ma façon de penser".

Produire de la qualité avec des produits de qualités fait partie de ses valeurs et depuis 2018, elle est certifiée BIO.

FARCI POITEVIN VÉGÉTAL

Farci Poitevin

Le farci du Poitou est une spécialité gastronomique qui se transmet de génération en génération dans les départements de la Vienne, de la Vendée, des Deux-Sèvres et de la Charente. D'après Valérie, ce farci est une recette propre à chacun. Qu’on soit poitevin ou non, on a tous entendu parler ou gouté cette terrine de couleur verte, parfois présentée dans un chou. Autrefois désigné sous le nom de Far, le Farci remonte loin dans l’histoire de la gastronomie poitevine, il se dit que c'était le plat de Pâques pour les protestants. Il existe le    farci en poche ou en terrine ; c'est le plat paysan par excellence. Fière de son farci, après trois ans d'essais, Valérie PINEAU à trouvé sa recette unique qui éveille notre gourmandise   avec des ingrédients provenant de producteurs locaux :

Oseille, chou, blettes, salade, oignons, sel de l’ile de Ré, poivre, huile de tournesol, œufs et fécule de pommes de terre.

COLLABORATIONS

"Je collabore avec mon mari maraîcher, à la   retraite aujourd’hui, et aussi  avec des producteurs locaux proches de l’agriculture biologique. Je suis certifiée BIO depuis 2018."

Elle collabore avec ces producteurs :

  • EARL : Les jardins de la belle (légumes  d'été)
  • GAEC de l'Egray à Germond-Rouvre
  • Nature solidaire à Magné
  • Les Jardins du Tilleul à Vançais
  • EARL de Bonneuil à Tauché (Aigondigné)
  • Épicerie fermière à Melle et Eau Vive à  Niort
  • Son jardin

Tous les produits utilisés sont certifiés bio.

POINTS DE VENTE

En vente directe sur rendez-vous chez Valérie ou :

Melle : Epicerie Fermière, Office de Tourisme, Intermarché, Melle et une Pâte

Lezay : Le Clic Paysan, Vente par le site internet et   récupération des paniers sur 4 lieux.

Graines et Papilles

Celles sur Belle : La Maison des fromages de chèvre,    Intermarché

Vouillé (79) : Proxi superette

Niort : Plaisirs fermiers, Chauray, Délices du terroir, Sainte-Pezenne, Epicerie du marais, sous les halles, Mogettes et Cie, rue Sainte-Marthe, le Cabas solidaire rue Ste Catherine

Coulon : La Maison du Marais Poitevin

La Garette : Embarcadère des Frênes

Champdeniers : La Boutik

Bressuire : plaisirs fermiers, les fermiers du bocage

Sauzé-Vaussais : A l’Essentiel

La Roche-sur-Yon : Ma product’yon locale, Ferme de la Goichonniere

Poitiers : l’Arche des Fermiers, au sud de Poitiers, à côté de Auchan, L’Effet Bocal, Place Léopold Sédar Senghor, L’envers du bocal, rue de la Régatterie

Châtellerault : Ô plaisirs gourmands

La Rochelle : Epicerie de Marina, Marché central

Ruffec : Les Papilles Fermière

Vivonne : Brin de pierre, place du Marche

La notion du goût appartient à chacun, le bon goût c’est celui de l’équilibre, un goût ne doit pas passer par-dessus

CONTACT

Adresse : 3 rue de la Chaume aux Chiens, Mortefond,

79370 Verrines-sous-Celles -

Téléphone : 06 31 09 26 10

Site : https://lesmijoteesdelabelle.wordpress.com/ 

Nos actions

Semaine étudiante de l’Écologie et de la Solidarité

L’Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine a participé aux journées de la Semaine étudiante de l’écologie et de la solidarité au sein de l’université Bordeaux Michel Montaigne, les 29, 30 et 31 mars.

L’objectif de l’IGNA était d’aller à la rencontre des étudiants, afin de les sensibiliser aux conséquences de leurs choix d’alimentation en développant et en explicitant le concept : « Manger est un acte citoyen ».

Nos actions

Lire la suite : Semaine étudiante de l’Écologie et de la Solidarité

Corinne MARACHE Les petites villes et le monde agricole France, XIXe siècle

Ce livre étudie les liens multiformes que les petites villes françaises du XIXe siècle entretiennent avec les territoires agricoles. En quoi les transformations du secteur agricole sont-elles étroitement liées aux actions menées par des acteurs et structures des petites villes ? Comment ces transformations contribuent-elles en retour aux changements socioéconomiques et architecturaux des petites villes ? Campagnes et petites villes sont bien les parties complémentaires d'un tout, d'un système productif inscrit dans un territoire composite et interdépendant, qui ne saurait être réduit à un rapport dominant-dominé.

Avec le soutien de l'université de Tours.

Presses Universitaires de Rennes

https://pur-editions.fr/product/7589/les-petites-villes-et-le-monde-agricole

386 pages 26 €

 

1 Corinne Marache est professeur d’histoire moderne à l’Université Bordeaux-Montaigne. Elle travaille sur les sociétés et les espaces ruraux dans la France du XIXe et premier XXe siècles.

 

Lu/Repéré pour vous

La Journée de la Pêche durable

L'IGNA (Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine) et le CRPMEM (Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages En Mer) ont organisé le 15 avril dernier, à Arcachon, une journée consacrée à la pêche.

Le littoral Atlantique, Manche et mer du Nord produit 2 745 950 tonnes de poissons et coquillages par an (chiffres 2020). C'est dire l'importance de cette ressource dans notre alimentation.

Depuis près de 20 ans la filière pêche s'est approprié l’idée qu’il faut la protection de la ressource halieutique et la nécessité d'une distribution en circuit court. Cette pêche durable est proche des engagements de l'IGNA qui est profondément acquis à l'approche responsable et citoyenne de nos consommations.

Nos actions

Lire la suite : La Journée de la Pêche durable

Philippe MEYZIE L’unique et le véritable Réputation, origine et marchés alimentaires (vers 1680 – vers 1830)

En France, l’histoire des appellations d’origine s’inscrit dans le temps long. Dès la fin du XVIIe siècle, la réputation des aliments associés à un lieu s’affirme pour distinguer les produits jugés les meilleurs. Bien loin d’un simple déterminisme naturel, le sens et la valorisation de cette identification territoriale durable sont un processus complexe où se mêlent savoir-faire techniques, stratégies commerciales, discours savants et goût des consommateurs. Comprendre pourquoi l’origine devient le critère d’une qualité supérieure attendue conduit à s’intéresser aux rôles décisifs des marchands, des consommateurs et des prescripteurs dans la définition de la valeur des marchandises et la mise en place d’un marché alimentaire original en France et à l’étranger entre 1680 et 1830.

Editions Champ Vallon 384 pages 26 €

 http://www.champ-vallon.com/philippe-meyzie-lunique-et-le-veritable/

Philippe Meyzie est maître de conférences HDR en histoire moderne à l’université Bordeaux Montaigne-CEMMC. Membre honoraire de l’Institut universitaire de France, il consacre ses recherches à l’histoire des consommations, de l’alimentation, de la réputation et des circulations marchandes en France et en Europe du XVIIe au XIXe siècle. Il a publié notamment L’alimentation en Europe à l’époque moderne, Paris, Armand Colin, 2010.

Lu/Repéré pour vous

@ IGNA, 2021

Suivez-nous !

facebook igna  instagram igna  linkedin igna  

Tous droits réservés

Mentions légales


Inscrivez-vous à la Newsletter !


Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine
Tél : 06 26 20 14 14
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

@ IGNA, 2021

Inscrivez-vous à la Newsletter !

Suivez-nous !

facebook igna  instagram igna  linkedin igna  

Tous droits réservés

Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine - 4 place Jean Jaures. 33000 Bordeaux - Tél : 06 26 20 14 14 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mentions légales