Skip to main content

Radio CHU Bordeaux : À la Découverte des Races Locales Porcines

Radio CHU Bordeaux continue d'innover avec des podcasts captivants, mettant en lumière des sujets variés et enrichissants. Dans son dernier numéro, l'émission se penche sur deux races locales porcines de Nouvelle-Aquitaine : le porc cul noir du Limousin et le porc basque. Alain Mur, l'expert invité, partage des informations fascinantes sur ces races et leur importance dans le patrimoine régional.

Le Porc Cul Noir du Limousin : Un Sauvetage Réussi

Le porc cul noir du Limousin est une race qui a failli disparaître, mais grâce aux efforts des éleveurs locaux et des associations de sauvegarde, il a pu être préservé. Ce porc se distingue par sa rusticité et son adaptation aux conditions climatiques et géographiques de la région.

L'Écusson Noir : Un Gage de Qualité

Ecusson Noir LogoAujourd'hui, le porc cul noir du Limousin est commercialisé sous l'appellation Écusson Noir. Ce label garantit non seulement l'origine du produit mais aussi sa qualité supérieure. La viande de porc cul noir est particulièrement appréciée pour sa saveur intense et sa texture fondante, résultat d'une alimentation naturelle et d'un élevage en plein air.

 

Le Porc Basque : AOP Kintoa

L'autre vedette de ce podcast est le porc basque, également connu sous le nom de Kintoa. Cette race ancienne, typique du Pays Basque, bénéficie du signe d'identification de qualité d'origine AOP (Appellation d'Origine Protégée) Kintoa, reconnaissant ainsi la spécificité et l'excellence de ce produit.

Un Produit de Terroir Exceptionnel

Kintoa AOPLe porc basque est élevé dans les montagnes basques et béarnaises, où il se nourrit de glands, de châtaignes et de ce que la nature lui offre. Les randonneurs peuvent le croiser dans les sous-bois, où il évolue en liberté. Ce mode d'élevage respectueux de l'environnement et du bien-être animal permet aux porcs Kintoa de développer une viande au goût unique et raffiné. L'AOP Kintoa assure aux consommateurs une traçabilité rigoureuse et un savoir-faire ancestral préservé, garantissant ainsi l'excellence de ce produit de terroir. Pour découvrir et visiter l’élevage des porcs dans la vallée des Aldudes, allez chez notre partenaire Pierre Oteiza.

 

Ce podcast de Radio CHU Bordeaux est une véritable plongée dans le patrimoine gastronomique de la Nouvelle-Aquitaine. En mettant en lumière le porc cul noir du Limousin et le porc basque, Alain Mur nous rappelle l'importance de préserver et de valoriser ces races locales, véritables trésors de nos régions. Un rendez-vous à ne pas manquer pour tous les amoureux de la bonne chair et de la culture locale !

Pour écouter le podcast : ICI

Jean-Baptiste Casenave

17ème CONFITURIADES de Beaupuy, le 17 et 18 août prochain en Lot-Et-Garonne

Organisées par une association dynamique présidée par Francis Martin et soutenue par des bénévoles, les Confituriades animent le territoire toute l'année avec divers événements culturels et gastronomiques. Parmi les activités, on trouve des marchés locaux, des représentations théâtrales, et bien sûr, la grande fête de la confiture.

L’évènement phare de l’association se déroulera les 17-18 août…

Les Confituriades de Beaupuy célèbrent chaque année la confiture et les traditions culinaires de Val de Garonne. Depuis 2008, chaque mois d'août, Beaupuy devient la capitale de la confiture pendant 2 journées festives, attirant près de 5 000 visiteurs.

Les Confituriades proposent une programmation variée et interactive. Les visiteurs peuvent rencontrer de nombreux producteurs sur le marché gourmand, assister à des démonstrations de maîtres confituriers, participer à des ateliers pour apprendre à faire leurs propres confitures.

Emmanuelle Algrain, connue pour sa participation à Masterchef, anime régulièrement des ateliers de cuisine pour enfants et adultes, permettant à chacun de découvrir les secrets de la préparation de délicieuses confitures maison.

En plus des ateliers culinaires, les Confituriades offrent notamment des spectacles folk-rock avec en clou du spectacle cette année : le boys’ band les clefs dans les bottes, Tribute of Francis Cabrel, A l’est à l’ouest ou encore Les gavroches. L'événement se conclura par un conte pyrotechnique.

Pour en savoir plus sur le programme : www.confituriades-beaupuy47.com

Le championnat mondial de Confitures

Confituriades 2024 AfficheChaque année, durant cet évènement, a lieu le championnat du monde réunissant en général 86 participants provenant de 17 pays, 4 continents soit 172 confitures dégustées.

Le concours prévoit 2 catégories , traditionnelle (fraise) et insolite (pêche et abricot).

Le dimanche matin à la suite de la dégustation officielle du samedi, sera organisé un petit déjeuner offert, mettant en vedette les confitures championnes du monde, et se poursuivront par des balades dans les coteaux de Beaupuy, permettant aux visiteurs de découvrir les paysages magnifiques de la région.
Les résultats seront en ligne sur le site de l’association dès le dimanche.

En résumé, Les Confituriades ne sont pas seulement une fête de la confiture, mais une véritable célébration de la culture, de l'histoire et de la gastronomie de Val de Garonne, rassemblant les habitants et les visiteurs autour d'une passion commune pour les traditions culinaires et le plaisir de la dégustation.

 

Allez rendez-vous en Lot-Et-Garonne !

Et avant ça, suivez-nous sur les réseaux sociaux @lesconfituriades  sur facebook et instagram…

Loic Thimonnier

SOIF La revue de l'eau semestriel

Soif, la revue de l'eau, est une revue semestrielle, destinée au grand public. Le but de cette nouvelle parution est de redonner sa valeur à l'eau, la montrer sous tous ses aspects, révéler sa fragilité, expliquer comment la préserver, parler de ceux qui œuvrent pour elle. En un mot, la remettre au centre des préoccupations. 

Soif veut construire un nouveau récit autour de l'eau, par le biais de reportages au long cours, de récits, de portraits et d'interviews. 

Notre revue veut donner une place de choix à un sujet qui ne mérite pas d'être survolé. C'est un objet tangible, qui reste et qui dure à l'inverse du vite-fait, vite consommé de notre société actuelle. Pour reprendre la main sur la temporalité de notre information et de notre réflexion, au rythme d'un cycle de l'eau qui lui, prend son temps.

Dans le numéro N°1, dont la thématique est "Révéler l'invisible" vous retrouverez :

SOIF MAG N1 Couv

  • une interview fleuve de la glaciologue Heïdi Sevestre, qui nous parle fonte des glaciers, cycle de l'eau et militantisme scientifique
  • un dossier spécial "Sous vos pieds, l'eau qui vit", avec un reportage auprès de la Régie de l'agglomération de La Rochelle, pour comprendre comment l'eau arrive jusqu'à nos robinets, et de quelle manière nos petits cycles de l'eau sont mis à l'épreuve par le réchauffement climatique. Dans ce dossier, vous lirez aussi un reportage sur la géothermie, une large interview pour tout comprendre de nos nappes, et une redécouverte du métier d'égoutier
  • un reportage à Berlin, qui met la main au bitume pour se transformer en "ville-éponge"
  • un reportage dans un village isolé de Catalogne, privé d'eau potable plusieurs heures par jour, en raison de la sécheresse et de la vétusté de ses réseaux
  • un décryptage poético-géographique du point Nemo, spot le plus éloigné de toutes terres émergées, entre fantasme et hantise de marins
  • le portrait d'une chercheuse en bioacoustique, qui écoute les baleines et observe les effets de la pollution sonore sur les mammifères marins
  • une enquête sur les munitions de la discorde : des restes de la Seconde Guerre mondiale, enfouis dans le lac Léman, et dont la Suisse et la France redoutent des fuites très polluantes
  • un débat d'experts sur le prix de l'eau... et sa valeur !
  • mais aussi... des recommandations culturelles, une découverte très oxygénante en matière de santé, des chiffres, des bonnes nouvelles, des infos insolites, des cartes blanches inspirantes
  • ET un Cahier spécial pour les enfants, parce que l'eau est notre sujet à tous, mais surtout leur avenir...

Soif est une revue indépendante. Nous sommes très honorés d'avoir reçu le soutien de l’ADEME, de la Régie de l'eau Bordeaux Métropole, et de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Mais nous avons aussi et surtout besoin de lecteurs ! 

Ce projet a du sens s'il trouve son public. Nous croyons dur comme fer dans une information indépendante, qui ne serve que les intérêts de ses lecteurs et de ses sujets. 

Comme chaque goutte compte, vous pouvez commander votre exemplaire par ici, et ainsi permettre à cette aventure de continuer à voguer. 

  https://www.soif-la-revue.fr/commander

Recette du chef Greg Holton : Feuilleté d’asperges des Landes sauce hollandaise

Le chef Greg Holton nous propose une recette simple à réaliser : « Feuilleté d’asperges des Landes sauce hollandaise ». Dans cet article, nous vous dévoilons étape par étape comment préparer ce plat savoureux. En région Nouvelle-Aquitaine, vous trouverez des asperges blanches et vertes des sables des Landes de Gascogne ainsi que l'asperge du Blayais, toutes réputées pour leur qualité exceptionnelle.

Feuilleté dasperges

 

Ingrédients :

250 gr de beurre ou 200 gr de beurre une fois clarifié 

4 jaunes d'œufs

Le jus d'un demi-citron

1 cuillère à soupe d'eau

Sel et piment d'Espelette

16 belles asperges

4 feuilletés 

Préparation

Couper la pâte feuilletée en 4 rectangles et badigeonner de jaunes d’œufs

Faire des petits traits à l’aide d’un couteau sur la pâte (décoratif)

Enfourner à 180° pendant 15/20 minutes

Mettre les 4 œufs dans une poêle et verser une cuillère à soupe d’eau et de jus de citron

Faire monter la sauce hollandaise

Une fois que la sauce a épaissi, ajouter du sel et du piment d’Espelette

Ajouter du citron vert puis mélanger

Sortir les feuilletés du four

Découper le feuilleté en deux

Poser 4 asperges blanches sur le premier feuilleté

Verser la sauce hollandaise maison

Recouvrir du 2ème feuilleté et ajouter du citron vert

Ajouter quelques herbes aromatiques

Dégustez !

Bonus asperges et sauce hollandaise

Couper les queues d’asperges

Peler les asperges, laisser (minimum 2 cm sur la tête)

Faire cuire les asperges 25 mn à la vapeur

Verser la crème hollandaise dans un petit récipient (dressage)

Y ajouter du citron vert

Dresser dans une jolie assiette et ajouter des herbes aromatiques

Bon appétit

Pour voir la vidéo cliquez ici

 

Éditorial de la Présidente : Il suffit de passer le pont…

Il suffit de passer le pont François Mitterrand à Bordeaux et de regarder en amont, en faisant attention à ne pas lâcher son volant. L’île d’Arcins est là, toute proche, cernée par les eaux de la Garonne, par le flux et reflux des marées, envahie de végétation dont les teintes changent au rythme des saisons. Elle vient d’être rachetée par la Métropole pour en faire une zone naturelle ouverte au public, avec précaution. En attendant c’est son passé récent qui nous intéresse puisqu’il concorde avec les préoccupations de l’IGNA. Songez que c’est sur sa modeste superficie, savamment cultivée, qu’ont été plantées les premières nectarines plates ! C’était au temps où l’île bénéficiait de l’exploitation de l’INRA de Bordeaux (Institut National de Recherches Agronomiques). Aujourd’hui, les pêches plates, venues d’Espagne, délicates et goûteuses, l’ont emporté sur les nectarines. Mais elles aussi sont la création d’un généticien hors pair, agronome de son métier, qui a travaillé sur l’île d’Arcins dans la seconde moitié du XXe siècle. Il s’appelle René Monet et son interview dans le journal Sud-Ouest du 24 avril 2024 est passionnant ! Il est bien le lanceur de la pêche plate, apparue sur le marché en 1985, mais concoctée dix ans plus tôt. Et s’il n’a pas réussi à l’implanter sur l’île, il s’est vengé avec la nectarine aux risques et périls d’une traversée journalière avec un pique-nique en guise de restaurant. Offerte à la culture des fruitiers, l’île collectionnait des noyers, des pêchers et des cerisiers dont les fruits attiraient des oiseaux découragés à coups de canon ! En 2000, René Monet a pris sa retraite et quand il est revenu sur l’île, cinq ans plus tard, plus rien ne subsistait des plantations de l’INRA…La nature avait repris ses droits !

Anne Marie Cocula

Présidente de l’IGNA

L'IGNA au Salon de l'Agriculture de Bordeaux : Un Succès Gourmand

Le Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine, qui s'est tenu à Bordeaux du 18 au 26 mai, a été l'occasion pour l'Institut du Goût de Nouvelle-Aquitaine (IGNA) de mettre en avant les richesses patrimoniales du terroir en respect de l'environnement et de l'activité sociale (rémunération des producteurs, artisans et industriels responsables). Grâce à un stand dédié, l'IGNA a organisé plusieurs ateliers de dégustation et d'animation, attirant l'attention de plus de 300 participants tout au long de l'événement.

Des Ateliers de Dégustation pour Éveiller les Sens

Durant les deux week-ends du salon, l'IGNA a offert aux visiteurs une série d'ateliers de dégustation comparative. Ces ateliers proposaient aux participants de découvrir les différences subtiles mais significatives entre des produits de commerce standard et des produits locaux de haute qualité. Parmi les dégustations phares, on pouvait trouver :

SANA 2024 Decoupe jambon Ecusson noir

Découpe Jambon Porc cul noir Limousin

  • Jambons Locaux vs. Jambon industriel : Une comparaison entre le jambon de commerce et ceux issus de deux races locales prestigieuses, l’Ecusson noir (Porc cul noir du Limousin) et le Kintoa (porc basque).
  • Fromages Ossau-Iraty : Une dégustation mettant en contraste le goût du fromage Ossau-Iraty au lait cru et celui au lait pasteurisé.
  • Quizz Ludique : Un quizz pour identifier des fruits ou légumes non produits dans la région, ajoutant une dimension éducative et amusante à l'expérience.

Une Collaboration Fortement Soutenue

L'IGNA a pu compter sur le soutien de nombreux partenaires pour la réalisation de ces ateliers. Parmi eux, l'AANA (Agence Alimentation de Nouvelle-Aquitaine), le Salon de l'Agriculture, la Chambre Régionale de l'Agriculture, Interfel (Interprofession des fruits et légumes), Interbev (Interprofession de la viande), l'Interprofession du lait de brebis des Pyrénées-Atlantiques, ainsi que des producteurs locaux comme l’Ecusson noir, Kintoa Pierre Oteiza et Maison Gastellou. La présence de ces partenaires a été un véritable encouragement pour l'IGNA, renforçant la pertinence et l'importance de ses actions.

Un Message Clair et Partagé

Stand IGNA

 

Le succès de ces ateliers reflète une adhésion croissante du public au message de l'IGNA : « manger est un acte citoyen et culturel ». Cette maxime, qui souligne l'importance de la provenance et de la qualité des aliments, semble trouver un écho de plus en plus fort auprès des consommateurs. La participation enthousiaste et nombreuse aux ateliers démontre que les gens sont de plus en plus conscients des enjeux liés à l'alimentation et sont prêts à s'engager pour soutenir les produits locaux et les méthodes de production respectueuses de l'environnement et des traditions.

 

 

En conclusion, la présence de l'IGNA au Salon de l'Agriculture de Bordeaux a été une réussite éclatante, marquant un pas de plus dans la promotion de la gastronomie régionale et des valeurs citoyennes liées à l'alimentation. Le soutien des partenaires et l'enthousiasme du public laissent présager un avenir prometteur pour les initiatives de l'Institut du Goût de Nouvelle-Aquitaine.

Jean-Baptiste Casenave

47 ème édition du Concours régional pour la filière caprine

Ce concours, est un concours de dégustation de produits avec au programme : fromages de chèvre fermiers, au lait cru et AOP et produits à base de viande caprine.

Un peu d'histoire tout d'abord...

C'est en 1977, à St Maixent (Deux-Sèvres) que le Concours de Fromages de Chèvre naît, sous l'impulsion du Syndicat Caprin de Charente, la FNEC, l'ITOVIC et la Commanderie des Goustes Chèvres de France. En 1979, le concours se déplace à Poitiers dans la Vienne et est organisé lors de la Foire-Exposition pour toucher un maximum de monde. Le concours prend ensuite une dimension interrégionale sous l'action des producteurs fermiers de plus en plus nombreux à amener leurs fromages  de toute la France.

En 1988, il devient itinérant en se déroulant à Ste Maure de Touraine (Indre et Loire) et prend une véritable dimension nationale avec 300 à 400 lots de fromages provenant de toutes les provinces françaises, jugés par un jury de haut niveau.

En 1991, il se déroule dans les Alpes de Haute-Provence à l'occasion de Fromagora. S'en suivra ensuite l'organisation de cet évènement, revenant en 1992 et en 2005,  à Melle en Deux-Sèvres.

Fromages chevre photo concours

A partir de 2011 pour valoriser les productions régionales (fromages de chèvre fermiers, AOP et viandes caprines), un concours 100% Poitou-Charentes s'amorce. Il sera co-organisé entre la FRCAP et l'IRQUA Poitou-Charentes pendant quelques années. En 2016, avec la fusion des régions, le concours devient Nouvelle-Aquitaine et désormais, Tome de chèvre du Limousin, Feuille du Limousin, Cabécou du Périgord, etc ont rejoint la liste déjà longue des produits à déguster.

Quelques photos signées Johanna Graugnard :

http://chevriers.terredeschevres.fr/Concours-Saveurs-Nouvelle-Aquitaine-2023

Une nouvelle édition en Charente Maritime en 2024

Ce concours, tournant sur les 4 départements du territoire Poitou-Charentes, sera organisé cette année à l'Abbaye de Grâce-Dieu à Benon, le jeudi 20 juin.

Du fait d'une co-organisation entre FRCAP et AANA, d'autres produits seront inscrits aux tables de dégustations : Vin du Poitou-Charentes, Huiles de Noix du Périgord AOP, huiles de noix Nouvelle-Aquitaine, jus de fruits et confitures.

Le concours en chiffres...

Le concours est ouvert à tous les fabricants fermiers de l’AOP Chabichou du Poitou, de l'AOP Mothais sur feuille, du Cabécou du Périgord, de la Feuille du Limousin, de la Tome fermière du Limousin et enfin aux produits réalisés à base de viande de chèvre (rillette, pâté et saucisson sec), implantés sur toute la Nouvelle-Aquitaine et la Vendée.

Chaque année, ce sont plus de 200 fromages qui sont dégustés sur une matinée et qui sont récompensés par environ 90 jurys (professionnels du goût, c'est à dire des restaurateurs, fromagers crémiers, mais aussi des techniciens fromagers, et enfin des consommateurs dont 14 étudiants du BPREA d’Ahun - Creuse).

En 2023, un record a été battu avec 233 produits présentés par 53 établissements.

Pour consulter les résultats de ce concours, rendez-vous, dès le 20 juin vers 16h, sur les réseaux sociaux de la Route des Fromages de chèvre de Nouvelle-Aquitaine

https://www.facebook.com/routefromages/

Isabelle PEROCHE

Une nouvelle rencontre gourmande autour du terroir creusois, les Papilles Limousines

Depuis décembre 2023, un partenariat est né entre l'Association Limousine du Goût et l'IGNA, une communauté d'idées au profit du goût. Dans cette lettre, l'ALG a souhaité mettre en évidence une de ses actions, le "Rendez-vous des Papilles Limousines" (c).

Chaque année, l'ALG organise plusieurs rencontres de ce type, où à chaque fois une quarantaine de personnes y participent. Le patrimoine limousin est alors mis à l'honneur sous la forme d'une mini-conférence croisée avec un repas au restaurant.

Aujourd'hui, nous présentons les XXIIème "Rendez-vous des Papilles Limousines", qui ont eu lieu en avril, à la Cité Internationale de la tapisserie d'Aubusson, où une visite a été négociée par les Compagnons du Terroir et l'Association Limousine du Goût.  

ALG photos

Les Papilles Limousines ont été organisées sur cette édition au restaurant « Le France » d'Aubusson qui a accueilli l'évènement et concocté un menu 100% creusois avec la participation des Compagnons du terroir creusois et son Président, Patrick Soulière, qui a réalisé une spécialité, le pâté aux boulettes des tapissiers.

Parlons-en du pâté aux boulettes !

 A l'origine, ce plat, typiquement creusois, était cuisiné lors de la Ste Barbe, ste patronne des lissiers d’Aubusson tous les 4 décembre. Ne vous y méprenez pas, ce pâté est en fait une tourte... faite à base de viande de veau et de porc.

Pour les ingrédients, il vous faudra donc pour la viande, du Limousin et Label Rouge bien évidemment, 300g d’épaule de veau fermier et 300g d’échine de porc.

Pour le reste, il vous sera nécessaire 600g de pâte feuilletée que vous utiliserez pour en faire une tourte.

Il faudra alors réaliser une farce avec 1 oignon, du persil plat, de la ciboulette, 2 œufs et la viande, que vous roulerez en boulettes.

Enfin, vous réaliserez une sauce avec l’échalote, le beurre, le vin, le bouillon et le pain de mie. Salez, poivrez. Une fois la consistance de la sauce obtenue, vous la verserez au centre de la tourte avec les boulettes et mélangerez.

Faites cuire à 220° (Th 7/8) pendant 20 min puis baisser la température à 180° (Th5/6) pendant 30 min.

Voici une des recettes parmi tant d'autres... Pour le détail de la recette, c'est par ici : https://urlz.fr/gaB8

Plus d'informations : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Isabelle PEROCHE

Les "rendez-vous du goût " autour des fruits et légumes – projet 2023-2024

Il y a quelques années, suite à une rencontre avec Pascaline Lherm, l'Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine a découvert le projet de cette diététicienne, nutritionniste, éducatrice du goût, conteuse et formatrice. Son projet : arriver à faire manger des fruits et légumes aux enfants et accompagner leurs parents dans ce besoin du quotidien.

En 2023, suite à l'identification de ce besoin, l'IGNA a choisi de collaborer sur un projet à destination des parents et enfants de 1 an à 7 ans. 

Entre 2023 et 2024, déjà 3 groupes ont été bénéficiaires d'ateliers parents-enfants et 2 nouvelles dates sont arrêtées pour juin et septembre. En fin de compte, ce seront une centaine de personnes qui auront participé à ces actions en comptant également les animateurs famille des maisons de quartier et les écoles où se sont déroulées ces interventions.

Les prochaines manifestations des "magicontes à déguster (c)" se dérouleront le mardi 18 juin à 16h30 sur les petits pois et fraises, le mardi 24 septembre à 16h30 sur le thème de la pomme. 

Fee du potager logo

Un spectacle complet, où, Pascaline, la fée du potager aborde de manière ludique la pédagogie du goût au travers des sensations de l'enfant. Pascaline indique que " quand l'enfant regarde, sent, touche, goûte et écoute le son lors de la mise en bouche,  il apprend à prêter plus d’attention à ce qu’il ressent et surtout à dépasser progressivement des jugements radicaux ", le je n'aime pas.

Mais Pascaline aime à travailler avec eux la "pédagogie de l’émerveillement", grâce à l'émotion des ressentis. Pour elle, si l'aliment doit être " bon à manger", il doit aussi, pour reprendre la célèbre formule de Lévi-Strauss, être "bon à penser" . La fée du potager et les personnages des histoires racontées, les fonds sonores, bruitages et comptines vont justement prendre soin d’alimenter la représentation positive des aliments. "  Et enfin, elle pratique un éveil culinaire, au travers d'une initiation " à des gestes culinaires simples : couper, écraser, transvaser, mélanger, presser, tremper, arracher...".

Pour découvrir ce partenariat, vous pouvez consulter un short réalisé et hébergé sur le Youtube de l'IGNA :

https://www.youtube.com/shorts/KEUepdQgIyI

Isabelle PEROCHE

Éditorial de la Présidente : Correspondances de goûts

Alors que s’épanouit la période des foires en un printemps davantage chargé d’intempéries que de soleil, voilà que nous apprenons que la Poste, dans son imprimerie de Boulazac-Isle-Manoire en Dordogne, vient d’émettre un timbre à l’odeur de boulangerie, gravé d’une baguette de pain enrubannée de tricolore...Et personne n’ignore que la baguette de pain française est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco ! Les témoins de la sortie de ce timbre odorant, dont un couple de boulangers de Mensignac invités pour l’occasion, ont confirmé avoir bien senti des « effluves de boulangerie ». Leur odorat, présumé fin, a plutôt diagnostiqué des senteurs de brioche que de pain croustillant. Mais leurs critiques ne vont pas plus loin. Comme il existe déjà des timbres à la lavande, au café, au chocolat et même au gazon, les facteurs vont pouvoir se priver de petit déjeuner et choisir en priorité des lettres qui sentent le pain et le chocolat, sans avoir besoin de trancher entre chocolatines et pains au chocolat. Comme il est recommandé de « bien frotter le timbre pour faire ressortir l’odeur », leurs tournées des boîtes aux lettres risquent de se prolonger des journées entières. Malheur aux courriers qui ne sentent rien ou qui ont perdu leur odeur en route. Et l’on se plaît à rêver : pourquoi ne pas fabriquer des timbres aux goûts mélangés des natures mortes, qu’elles soient garnies de fleurs ou chargées de victuailles où se mêlent gibiers et poissons, fruits et coquillages ? À tout prendre, on peut leur préférer un bain de vrai nature et une approche directe avec des produits frais…

Anne Marie Cocula

Présidente de l’IGNA

Un projet partenarial autour de l'alimentation à destination des lycéens de la Région de Nouvelle-Aquitaine

Ces dernières années, l'alimentation est venue au centre de nos préoccupations, tant en ce qui concerne l'évolution des pratiques, des sciences et des techniques, les évolutions géopolitiques et les différentes cultures gastronomiques.

Les élèves sont au premier plan de cette réflexion tant sur l'appartenance au monde qui les entoure, qu'à leur avenir social et environnemental. Tout ceci les questionne.

Voilà pourquoi l'IGNA a choisi de s'emparer du sujet en s'entourant des acteurs de la pédagogie en région Nouvelle-Aquitaine : la DRAAF, le Rectorat, la Région, pour ouvrir une réflexion pédagogique, transversale et pluridisciplinaire.

Consulter ci-dessous la liste des établissements d'accueil des classes par département. Listing en cours de finalisation.

visites_exploitations_13_mai_2024.pdf

LAIT CRU-NA

Bienvenue sur la page dédiée à la valorisation du lait cru, une ressource essentielle pour la préservation de notre patrimoine culinaire et de notre biodiversité. Depuis son lancement officiel le 17 mai 2023 (vidéo), lors du Salon de l'agriculture de Bordeaux, l'antenne régionale de la Fondation Lait Cru de Nouvelle-Aquitaine (LAICRU-NA) s'engage résolument à soutenir des projets d'intérêt général visant à assurer la pérennité des fromages de terroir au lait cru, tout en favorisant la biodiversité et la santé humaine.

Sous l'égide de la Fondation pour la biodiversité fromagère, née du Collectif lait cru en juillet 2019, LAICRU-NA s'attèle à relever les défis qui se dressent devant la filière des fromages au lait cru.

La filière des fromages au lait cru est confrontée à plusieurs défis à relever :

  • Des laits de plus en plus pauvres => Moins de typicité
  • Moins de fermes, moins d’acteurs, moins de vocations... => Moins de variété.
  • Surexposition du risque sanitaire => Moins de confiance.

D’où un affaiblissement progressif et un risque de marginalisation qui sape ses bases et sa raison d’être.

Pourtant, les fromages au lait cru représentent un patrimoine en parfaite symbiose avec les aspirations sociétales contemporaines et les impératifs du développement durable. Leur qualité organoleptique, leur authenticité, leur contribution à la valorisation économique des territoires et leur rôle crucial dans la préservation de la biodiversité en font des acteurs incontournables du paysage gastronomique français.

La mission de LAICRU-NA est donc capitale. En défendant la diversité des terroirs, des offres, des microflores et des acteurs, elle œuvre pour la préservation d'un héritage culturel et gustatif précieux. Cette mission dépasse le simple aspect pratique pour englober une approche philosophique et systémique, visant à promouvoir la cohérence et la durabilité de l'ensemble de la filière.

La Fondation repose sur l'engagement individuel de personnes animées par une conviction profonde en la pérennité de la filière des fromages au lait cru. Elle bénéficie également du soutien institutionnel et corporatif, mobilisant ainsi des ressources humaines, financières et logistiques pour mener à bien ses actions.

Afin d'atteindre ses objectifs, LAICRU-NA travaille selon six axes définis, chacun porté par un groupe de travail composé d'acteurs de terrain, de chercheurs, d'experts et de retraités expérimentés.

Six axes de travail et un fonctionnement collectif chargés de mener des chantiers spécifiques.

  • Observatoire Lait cru en Nouvelle-Aquitaine
  • Tour de France Compagnonnage
  • Livre blanc bénéfices risques
  • Lait cru et Goût
  • Sols vivants et Biodiversité
  • Communication et Événements

.

En résumé, LAICRU-NA incarne un engagement collectif en faveur de la préservation et de la valorisation des fromages au lait cru. À travers ses actions diverses et concertées, elle s'efforce de garantir un avenir durable à cette filière emblématique de notre patrimoine gastronomique.

Les Partenaires

Contact :

IGNA : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 06 26 20 14 14

Nous rejoindre

Prénom, Nom,

Structure

Adresse postale

Mail et tel

Appartenance :

  • Consommateur,
  • Producteur,
  • Crémier – fromager, distributeur
  • Technicien-chercheur-enseignant-vétérinaire – prescripteur - journaliste
  • Médecin, corps médical,

Quelles sont vos compétences pour soutenir le projet LAICRU-NA ?

Bienvenue sur la page dédiée à la valorisation du lait cru, une ressource essentielle pour la préservation de notre patrimoine culinaire et de notre biodiversité. Depuis son lancement officiel le 17 mai 2023 (vidéo), lors du Salon de l'agriculture de Bordeaux, l'antenne régionale de la Fondation Lait Cru de Nouvelle-Aquitaine (LAICRU-NA) s'engage résolument à soutenir des projets d'intérêt général visant à assurer la pérennité des fromages de terroir au lait cru, tout en favorisant la biodiversité et la santé humaine.

Sous l'égide de la Fondation pour la biodiversité fromagère, née du Collectif lait cru en juillet 2019, LAICRU-NA s'attèle à relever les défis qui se dressent devant la filière des fromages au lait cru.

La filière des fromages au lait cru est confrontée à plusieurs défis à relever :

  • Des laits de plus en plus pauvres => Moins de typicité
  • Moins de fermes, moins d’acteurs, moins de vocations... => Moins de variété.
  • Surexposition du risque sanitaire => Moins de confiance.

D’où un affaiblissement progressif et un risque de marginalisation qui sape ses bases et sa raison d’être.

Pourtant, les fromages au lait cru représentent un patrimoine en parfaite symbiose avec les aspirations sociétales contemporaines et les impératifs du développement durable. Leur qualité organoleptique, leur authenticité, leur contribution à la valorisation économique des territoires et leur rôle crucial dans la préservation de la biodiversité en font des acteurs incontournables du paysage gastronomique français.

La mission de LAICRU-NA est donc capitale. En défendant la diversité des terroirs, des offres, des microflores et des acteurs, elle œuvre pour la préservation d'un héritage culturel et gustatif précieux. Cette mission dépasse le simple aspect pratique pour englober une approche philosophique et systémique, visant à promouvoir la cohérence et la durabilité de l'ensemble de la filière.

La Fondation repose sur l'engagement individuel de personnes animées par une conviction profonde en la pérennité de la filière des fromages au lait cru. Elle bénéficie également du soutien institutionnel et corporatif, mobilisant ainsi des ressources humaines, financières et logistiques pour mener à bien ses actions.

Afin d'atteindre ses objectifs, LAICRU-NA travaille selon six axes définis, chacun porté par un groupe de travail composé d'acteurs de terrain, de chercheurs, d'experts et de retraités expérimentés.

Six axes de travail et un fonctionnement collectif chargés de mener des chantiers spécifiques.

  • Observatoire Lait cru en Nouvelle-Aquitaine
  • Tour de France Compagnonnage
  • Livre blanc bénéfices risques
  • Lait cru et Goût
  • Sols vivants et Biodiversité
  • Communication et Événements

.

En résumé, LAICRU-NA incarne un engagement collectif en faveur de la préservation et de la valorisation des fromages au lait cru. À travers ses actions diverses et concertées, elle s'efforce de garantir un avenir durable à cette filière emblématique de notre patrimoine gastronomique.

Les Partenaires

Contact :

IGNA : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 06 26 20 14 14

Nous rejoindre

Prénom, Nom,

Structure

Adresse postale

Mail et tel

Appartenance :

  • Consommateur,
  • Producteur,
  • Crémier – fromager, distributeur
  • Technicien-chercheur-enseignant-vétérinaire – prescripteur - journaliste
  • Médecin, corps médical,

Quelles sont vos compétences pour soutenir le projet LAICRU-NA ?

Les Confréries oenogastronomiques au salon de l’Agriculture de Bordeaux

La présence des confréries gastronomiques au Salon de l'Agriculture de Bordeaux est fondamentale pour plusieurs raisons. Tout d'abord, ces confréries jouent un rôle important dans la préservation et la promotion du patrimoine culinaire régional. Leur participation permet de mettre en avant les produits locaux, contribuant ainsi à valoriser le terroir et les savoir-faire. De plus, elles offrent une occasion unique aux visiteurs de découvrir la richesse et la diversité de la gastronomie de la région bordelaise.

En outre, la présence des confréries renforce les liens entre les acteurs de la filière agroalimentaire, favorisant les échanges et les collaborations. Elles constituent également un vecteur de transmission des traditions et des valeurs culinaires aux nouvelles générations. Enfin, leur participation dynamise l'événement en lui apportant une dimension culturelle et festive, attirant ainsi un public plus large et diversifié.

Seront présentes :

Samedi 18 mai.

Journée de l’inauguration

Confrérie du bouchon de Bordeaux. 

Confrérie du cake de Compostelle. 

Dimanche 19 mai.

Confrérie Bazadaise du bœuf.

Confrérie des Paloumayres de Bazas.

Lundi 20 mai.

Confrérie de l'Ordre Médulien et art de vivre dans le Médoc.

Confrérie oenocitoyenne de Haute-Gironde.

Mardi 21 mai.

Journée de la Région

Grand Ordre International des Dindons du Périgord de Varaignes.

Confrérie des raisins d'or de Sigoulès.

Mercredi 22 mai.

Journée des Landes

L'Ordre des Jabotiers de Saint-Sever.

Confrérie du Panturon de Rions-Des-landes.

Confrérie de l’Asperge de Pontonx-sur-Adour en Pays Tarusate

Jeudi 23 mai.

Confrérie du porc cul-noir du Limousin.

Confrérie de la Lamproie de Sainte-Terre.

Vendredi 24 mai.

Confrérie Gastronomique.du cèpe de la Pointe du Médoc

Confrérie des vins de Saint Romain en Bordelais et pays Libournais.

Samedi 25 mai.

Confrérie. De la noix du Périgord, en pays de Hautefort.

Confrérie de la pomme de terre Daisy.

Dimanche 26 mai.

Académie du Chabrol, en pays de Montaigne.

Confrérie du Miel et des Abeilles en Périgord.

Jean-Baptiste Casenave

Recette du chef Greg Holton : Coeur coulant au chocolat

Le chef Greg Holton nous propose une recette simple et facile à réaliser : « un cœur coulant au chocolat » Dans cet article, nous vous dévoilons étape par étape comment réaliser ce dessert qui ravira les papilles des gourmands en quête d'une expérience gustative.

Préparez-vous à émerveiller vos convives avec cette création culinaire qui conjugue simplicité et sophistication pour un moment de plaisir partagé.

Ingrédients :

3 œufs

50 g de beurre

50 g de sucre

100 g de chocolat noir 70 %

40 g de farine

Faire fondre le beurre

Casser les œufs

Ajouter le sucre dans les œufs

Bien mélanger

Y ajouter le chocolat noir et le beurre fondu

Ajouter une pincée de fleur de sel

Verser la préparation dans les ramequins

Enfourner 8 minutes au four à 200 °C

Bonus crème anglaise

Verser un demi-litre de lait écrémé dans un saladier

Verser 100 g de sucre dans le saladier

Couper 4 gousses de vanille dans le sens de la longueur

Gratter pour récupérer les extraits de vanille

Verser les extraits de vanille dans le lait

Chauffer le lait et les gousses de vanille

Mélanger 4 jaunes d’œufs et 100 g de sucre

Mélanger le lait chaud et la vanille avec le sucre et les jaunes d’œufs

Bien mélanger et porter à ébullition jusqu’à ce que la préparation nappe

Cuisson à la nappe :  environ 82 °C

Vanner jusqu’à refroidissement

Sortir les fondants du four

Démouler les fondants

Couper et ajouter une fraise

Ajouter la crème anglaise maison

Coeur coulant au chocolat

Bonne dégustation !

Voir la recette effectuée par le chef Greg Holton : https://youtu.be/GKseQckWp3U

Jean-Baptiste Casenave